retraite
Publié le - 2795 aff. -

Epargne retraite : Gare aux sirènes de la défiscalisation du PERP

Souvent présenté comme la solution de la dernière chance pour réduire miraculeusement ses impôts, l’investissement perp tente de nombreuses personnes. Cependant, faut-il se laisser amadouer par un tel projet ?

L’atout de choc du PERP

Le PERP séduit en permettant de retrancher les charges de ses gains imposables. Il est aussi possible de recourir au reste de votre plafond des années précédentes et à celui de votre conjoint. La possibilité de puiser dans le plafond de son conjoint, ne peut se faire que sur une année et seulement chez les couples mariés légalement ou pacsés. L’économie réalisée au niveau des impôts, par le biais de ce placement d’épargne, n’est pas considéré dans le calcul du plafonnement de la défiscalisation, qui est, il est à noter, de 10 000 euros. C’est d’ailleurs, l’un des attraits de choc de ce produit d’épargne chez les particuliers qui ont accumulé de nombreux avantages considérés dans le calcul de ce plafonnement.

Ce placement d’épargne permet-il vraiment d’économiser sur ses impôts ?

Pour espérer pouvoir économiser sur ses impôts via un investissement perp, il faut que l’épargnant affiche une imposition élevée. En effet, l’économie d’impôts constatée est fonction du taux le plus élevé d’imposition appliqué sur vos revenus. Si cela se vérifie à l’entrée, à la sortie, il s’avère que les gains perçus sont également soumis à la même imposition que la retraite. Ce qui signifie en fait que pour que ce placement perp soit avantageux, l’épargnant devra avoir un taux marginal d’imposition élevé à l’entrée et assez faible à sa retraite. Et c’est ce qui se passe généralement avec la diminution des revenus constatée, avec l’arrêt de l’activité professionnelle entraînant donc la diminution des rentes perçues. Toutefois, il se peut qu’en entrant dans la retraite, une personne soit par la même occasion, débarrassée de ses obligations envers des enfants qui étaient auparavant, à sa charge. Dans ce dernier schéma, le taux marginal d’imposition va alors augmenter. Le fait qu’il soit impossible de récupérer le placement avant son entrée en retraite à partir duquel, il sera ensuite perçu sous la forme de rente viagère, porte toutefois, un sacré coup à l’attractivité de cet investissement perp.