retraite
Publié le - 2882 aff. -

Les avantages et les inconvénients de l’investissement en ehpad

Comme tout autre placement, investir ehpad connaît également des risques et non seulement des avantages. Avant de s’y mettre alors, il faut peser le plus et le moins de l’investissement. Il faut dire qu’il s’agit d’un investissement très intéressant avec plusieurs avantages en vue. Lorsqu’on parle d’inconvénients, cela concerne surtout les risques à courir et qu’il faut gérer.
 
investissement en ehpad

Les avantages

On compte de nombreux avantages pour le placement en ehpad. Quel que soit le statut que vous choisissiez, LMP, LMPNP ou Censi Bouvard, la fiscalité est toujours intéressante. Vous pouvez amortir votre achat en 20 ans, ou gagner une réduction d’imposition jusqu’à 11 %, ou encore récupérer la TVA payée lors de l’achat…
Ainsi, il appartient à chacun de choisir son statut selon les avantages qui lui convient. Investir ehpad ne connait pas trop de risques financières, car il est à la fois stable et rentable. En signant un bail avec un gestionnaire, vous pouvez vous assurer de percevoir continuellement les loyers. Indépendamment du taux d’occupation des chambres dans l’établissement, le gestionnaire se doit de vous payer régulièrement. D’ailleurs, ce type d’investissement est très rentable. Le taux s’élève jusqu’à 4 à 5 % par an.
 

Les risques

Il est vrai que le bail commercial vous protégé du non-paiement des loyers. Cependant, il peut arriver que le gestionnaire demande une révision du loyer ainsi que de ces conditions en cas de sous-occupation de l’établissement. Veillez donc d’un côté à acheter un immeuble dans un emplacement favori. Puis de l’autre côté, choisissez bien votre gestionnaire. Un bon gestionnaire saura toujours gérer votre patrimoine au mieux et vous assurer une rentabilité considérable. Ensuite, il faut prendre en compte les éventuelles charges durant la location de l’établissement. Vous devez bien préciser dans le bail la prise en charge de tous les travaux concernant la rénovation ou la réparation du bâtiment. Il faut se mettre d’accord avec le gestionnaire pour décider la part de chacun dans les travaux. Le cas échéant, vous serez amené à payer plus dans les travaux et donc à couler vers la perte.

Enfin, si vous pensez à revendre votre établissement, vous devez savoir que c’est un phénomène assez dur. Peu d’agences immobilières s’intéressent à ce type de bien. D’ailleurs, les investisseurs préfèrent toujours le neuf lorsqu’il s’agit d’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Par ailleurs, le neuf bénéficie d’une condition d’imposition très intéressante. Ce qui n’est pas le cas pour un ehpad à revendre. Ainsi, investir ehpad demande une étude préalable de ses propres conditions financières pour obtenir une bonne rentabilité au fil du temps.